My Horse Family : co-éleveur en famille d’un poulain, un rêve qui devient réalité !

13628301_118085621959804_1743072350_n(1).jpg

Le monde de l’élevage est à présent accessible à tous, tout comme ta baguette de pain chez ton boulanger préféré !! My Horse Family innove et t’offre les joies de la naissance d’un poulain et l’expérience « encadrée » d’éleveur/propriétaire !! Tout un programme, non ?!

My Horse Family, le premier élevage collaboratif te permet d’éduquer un poulain qui deviendra certainement un champion, en famille par exemple. Cette belle expérience grave le nom ou les noms des co-éleveurs sur la carte de « ton » poulain dans la case tant désirée « propriétaire ». Ainsi, même si vous le vendez par la suite, vous resterez à vie son éleveur. (Quel honneur !)  Alors, si le concept t’intrigue et que tu commences à taper du sabot, suis moi afin de découvrir les réponses de Romain Lévy à mon interview ! 

 

Présentation de la Startup MY HORSE FAMILY | Chiffre d'affaire ...

  1. Pourquoi cette plateforme est-elle née ? Une nécessité pour vous ou simplement une envie de créer quelque chose dans le milieu équestre ?

Etant dans le milieu équin depuis ma naissance je me suis rapidement aperçu que c’était un monde très fermé. Avoir un poulain n’est pas anodin et ce n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut avoir de l’espace, des connaissances équines ainsi que de l’argent car un poulain coûte cher. Pourtant le contact avec le cheval nous apporte énormément et beaucoup de personnes souhaitent s’en rapprocher. C’est avec ces constatations que développer une plateforme d’élevage collaboratif s’est imposé comme une nécessité : celle de permettre à tous de pouvoir profiter des joies de l’élevage mais également de démocratiser le monde du cheval en permettant aux éleveurs de mieux faire connaître leur métier.

  1. Quand a vu le jour cette très novatrice plateforme ?

La plateforme a officiellement vu le jour le 3 mai dernier, c’est donc un lancement assez récent. Nous avons fait une conférence de presse pour inaugurer tout cela et ça s’est très bien passé. Les personnes rencontrées sont très réceptives, ce qui est bon signe pour nous et pour l’élevage collaboratif.

  1. Qui est le fondateur ou les fondateurs ?

Je suis le fondateur de My Horse Family (Romain Levy) et j’ai la chance d’être bien entouré par ma famille, mes amis et le Business Innovation Center de Montpellier dans cette aventure entrepreneuriale. De plus, j’ai toujours vécu avec des chevaux. Mon père était entraîneur de chevaux de course et ma mère éleveuse et j’ai moi-même, à la suite de quelques années de club, monté en course pendant 8 ans. Tout cela en parallèle de mes études qui m’ont permis d’être diplômé de l’IAE de Montpellier en master création d’entreprises innovantes.

My horse family est un projet que je porte depuis 2 ans maintenant.

  1. Quelle différence entre co-éleveurs et copropriétaires ?

Très bonne question ! Là est toute la subtilité de l’élevage collaboratif. En effet, nous avons l’habitude de la propriété ou de la copropriété qui commence lorsqu’on achète un cheval (seul ou à plusieurs) et qui s’arrête si on le vend.

L’élevage commence un an avant la naissance du poulain avec le choix de l’étalon et continu pendant les 11 mois de gestation. A la naissance du poulain, l’éleveur devient son premier propriétaire. Enfin, on reste éleveur du poulain même s’il est vendu. Les co-éleveurs ont donc beaucoup plus d’occasions pour se rapprocher de leur poulain que les copropriétaires.

  1. A partir de quelle somme pouvons-nous accéder à cet événement inoubliable (co-éleveur) ?

La somme à investir dépend de chaque projet, nous avons pour l’instant des projets à partir de 200€ la part mais également des projets à 400€ la part. Le montant varie d’un projet à l’autre et dépend notamment du lieu d’élevage, du prix de la saillie et du nombre de parts. Cela en gardant toujours comme objectif de rendre le cheval accessible à tous.

 En somme, à partir de 200 € il est possible de :
  • Choisir un futur poulain dans la liste des projets mis à disposition.
  • Patienter un peu plus de 11 mois pour que la poulinière mette bas.
  • Prendre de ses nouvelles et lui rendre visite durant sa croissance et son éducation.
  • Trouver un nom pour le nouveau né
  • Et devenez co-naisseur, co-éleveur et copropriétaire d’un poulain ou d’une pouliche.

Puis, un « dilemme » s’offre à vous :

  •  Soit vous vendez votre part de poulain et l’aventure prend fin ! (Sniff, sniff, c’est trop triste !)
  • Soit vous choisissez de continuer cette démarche unique afin de retrouver votre mascotte familiale en concours ou en courses hippiques (pour gagnez un % de ses futurs gains !).

  1. Pensez-vous que l’élevage collaboratif va révolutionner ce milieu ? Si oui, pourquoi ?

Nous avons un réel espoir que l’élevage collaboratif révolutionne le milieu équin, tout d’abord car cela offre l’opportunité à beaucoup de personnes de profiter des joies d’un poulain, de le voir naître et grandir tout en ayant un professionnel avec eux pour les accompagner. D’autre part du côté de l’éleveur, l’élevage collaboratif permet de diviser les coûts, il est donc plus intéressant pour lui de faire naître des poulains en élevage collaboratif.

13652111_1093582517387310_1086544626_n         13636252_1757152204561349_174867017_n(1)       13597753_291482741201637_2024816336_n

 

  1. En une phrase, définissez ce beau projet : My Horse Family ?

My Horse Family, c’est la volonté forte et l’ambition de démocratiser le monde du cheval, de permettre à tous de connaître le bonheur de voir naître et grandir un poulain tout en permettant aux professionnels du milieu de valoriser leur métier.

  1. Avez-vous de bons retours du public ? Si oui, sont-ils satisfaits de cette expérience très particulière et sûrement chargée d’émotion ?

Nous sommes qu’au début de l’aventure et pour l’instant aucun poulain en élevage collaboratif n’est né et pourtant nous avons des très bons retours de la part du public et déjà quelques belles histoires. Notamment une mère de famille qui a offert une part à sa fille pour son anniversaire, des enfants qui étaient émerveillés avec des poneys ou encore des échanges riches avec les éleveurs. C’est extrêmement motivant et fort en émotions !

  1. Quels sont vos projets dans le futur ?

Continuer sur cette voie et offrir l’opportunité à tous de se rassembler autour de leur poulain, de partager les plaisirs de l’élevage et pourquoi pas créer des vocations !

Tu veux en savoir plus sur My Horse Family ? Rendez-vous sur leur site officiel ou leur page Facebook !

A très vite pour un prochain écrit ou sur les réseaux sociaux !

—————AUTHOR—————

Fondatrice et auteur de ce blog ! // Blogueuse équestre et passionnée d’équitation !

—————MES RESEAUX SOCIAUX—————

Instagram : @eperdumentcheval

Facebook : @Eperdument Cheval

Horsealot : @Eperdument cheval

Equi -Hub : @eperdumentcheval

Hellocoton : @Eperdumentcheval

Horsealot, le premier réseau social des cavaliers (+ interview !)

J’ai maintenant réponse à toutes vos questions ? (Enfin c’est pas vraiment ça, mais c’est bien mieux !!)

Dans mon club, divers cavaliers forts passionnés d’équitation, bien sûr, se questionnent quotidiennement sur le bien-être de leurs chers amis, les équidés, mais ils n’obtiennent pas toujours réponses à leurs interrogations presque routinières !! Donc pour ne point les laisser dans le néant, j’ai sortie du box « HORSEALOT », non, non, celui-ci n’est pas un de nos très affectueux dadas mais tout simplement le premier réseau social pour les cavaliers et leurs attachants canassons !!

index

Bref, passons aux choses sérieuses !

Une plateforme à l’écoute !

  1. Pose tes questions comme bon te semble car grâce au forum très audacieux proposé par HORSEALOT, tu trouveras assurément réponse à tes interrogations !! Des professionnels de hauts niveaux ainsi que des cavaliers passionnés partagent et échangent leurs conseils avisés !

J’ai moi même posé sur ce réseau social des questions et, c’est avec une extrême sympathie que les internautes ont afflué pour me répondre ! En plus, tu peux poser des questions aux professionnels qui te répondront en live, la class, non ?

                     

Horsealot te sera indispensable au quotidien parce que toute l’actualité équestre du moment y est recensée et analysée !!

Voici l’interview que j’ai réalisé avec la fondatrice, Alexandra Martel:

  • Comment vous êtes-vous dit, en 2015, je lance Horsealot ?

« J’avais envie de créer une solution et un lien entre tous les acteurs du milieu du cheval pour faciliter leur communication, pour que tous les cavaliers puissent trouver rapidement les meilleures réponses à leurs questions, qu’ils puissent suivre facilement l’actualité et découvrir des professionnels.

Horsealot était alors en version bêta, EquitaLyon en fin d’année était l’événement parfait pour présenter la première version officielle du projet ! »

  • Est-ce un projet que vous prépariez depuis longtemps et qui vous tenait à cœur ?

« Oui ! Horsealot me tient très à coeur, c’est clairement un projet de passion auquel j’ai commencé à réfléchir il y a 3 ans. Horsealot mêle les sports équestres et l’entrepreneuriat digital qui sont les deux domaines auxquels je suis très attachée. »

  • Etes-vous seule dans ce projet ?

« Nous sommes 4 dans l’équipe et nous recrutons actuellement un commercial, nos bureaux sont à Paris. »

  • Quelle est votre devise de cavalière ?

‘Perfect practice makes perfect’ George Morris

Alexandra Martel

Alexandra Martel

  • A quel âge avez-vous commencé l’équitation ?

« J’ai commencé l’équitation vers 7-8 ans. »

  • Et pourquoi précisément l’équitation et pas une autre activité sportive ?

« Par passion, principalement pour la relation avec l’animal, et pour tout ce que ce sport demande autour pour progresser. »

  • A propos de Horsealot, faut-il un âge requis et un niveau particulier pour s’inscrire et échanger avec des professionnels sur Horsealot ?

« Horsealot est ouvert à tous les cavaliers et passionnés sans limite d’âge ou de niveau. Nous invitons 3 fois dans le mois des professionnels de secteurs différents à répondre aux questions des membres sur des sujets variés : soins, haut niveau, mode… Tout le monde peut participer ! »

  • Combien de membres dénombrez-vous ?

« Horsealot compte plus de 45 000 membres. »

  • Sont-ils tous satisfaits de ce réseau social équestre ?

« Nous faisons tout pour qu’ils le soient ! Nos membres comptent beaucoup pour nous, nous préparons de nombreuses évolutions pour toujours répondre au mieux à leurs attentes. »

Des sourires de satisfaction:

EQUESTRIO « Alexandra Martel a lancé un réseau social dédié au cheval… et ça marche ! », EQUIDIA LIFE: « Absolument Horsealot.com: la France est le pays qui recèle d’un des plus grands nombre d’innovateurs, et il n’y a pas que Mark Zuckerberg qui pense que le bonheur est sur la toile ! » ,ou encore PLANETE CSO: « Avec Horsealot, le milieu équestre a son réseau social. Et ça cartonne ! ».

  • Quels sont les professionnels que vous voudriez intégrer pour rejoindre les autres champions à partager leurs conseils ?

« Nous continuerons d’inviter des professionnels de secteurs différents et sur des sujets très variés : la santé, les types de mors, le soin, le haut niveau, l’élevage…. Ainsi que des marques pour venir répondre à toutes les questions des membres sur leurs produits. »

  • Quels sont vos projets pour 2016 et dans les prochaines années ?

« Nous projetons la sortie de l’application mobile qui est très attendue, et de nombreuses améliorations et évolutions de la plateforme, nous allons aussi étendre le projet au marché anglophone. »

Un grand merci à Alexandra Martel, la fondatrice, de m’avoir accordé du temps pour cet interview !!

Alors, rejoignez rapidement cette communauté de dizaines de milliers de membres et de professionnels tels que CWD, Olivier Guillon ou encore Philippe Lazare !

Si tu souhaites porter les couleurs de Horsealot en concours ou au club, n’hésite pas à « jeter un coup d’oeil de sabot » dans la boutique de ton réseau social équestre favoris !!

Tapis de selle Marine

Retrouver la plateforme sur ces réseaux sociaux: (Reste bien connecté car des jeux concours sont souvent mis en place donc n’oublie pas de tenter ta chance !! )

index.pngnbo   FACEBOOK

index.pngno  INSTAGRAM

index.png bo YOUTUBE

Rejoins moi sur HORSEALOT:

index.jpgbki

 Cavalièrement,

Votre Blogueuse Equestre Passionnée